Parce que vous les mangez bien, le supplice du concombre

Parce que il est gorgé d’eau, qu’il ne fait pas grossir, on l’aime bien en été. Parce qu’on peut l’employer autrement qu’en cuisine dans des soins qui vous feront la peau belle, on adore le concombre. Donc, s’il vous en reste un morceau dans votre frigidaire, au lieu de le jeter, on file dans la salle de bains, histoire de prendre soin de soi car cela nous fait du bien. L’humour potager est un plat qui se déguste frais !
Ingrédients :
1 reste de concombre25 dl de lanoline6 dl d’huile d’amande douce12.5 cl d’eau chaude
Attrapez votre reste de concombre, faites-lui la peau et passez-le au mixer sans aucune pitié jusqu’à ce qu’il ne reste plus que le jus. Il allait quand même partir à la poubelle, alors pas de scrupule.
Versez lentement l’eau bouillante en faisant durer le supplice. On est un peu  sadique parfois non !.
Faites fondre la lanoline ( qu’on trouve en pharmacie ) en silence dans une vieille petite casserole.
Hors du feu versez l’huile d’amande en tournant sans répit.
Filtrez le jus du concombre dans une passoire avec des trou très fins  et mêlez-le à la lanoline et l’huile d’amande.
Laissez refroidir.
Ce malin mélange procurera douceur et hydratation aux peaux les plus sensibles.
******************************************************
C’est une recette que j’ai trouvée dans un nouveau magazine qui vient de sortir : Nourrir. Le 1 er numéro est encore en kiosque.J’adore.J’ai repris en partie le texte de Marie Boulic Mersch qui a une jolie manière de présenter la recette.

Cet article a d’abord été publié par Eleonora.
Voir la source originelle : http://blogs.cotemaison.fr/aufildemesrevesdamour/2013/07/29/parce-que-vous-les-mangez-bien-le-supplice-du-concombre/

Author: leatitia

Share This Post On

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *